Renégociez l’assurance de votre prêt immobilier.

Dans le contexte actuel de taux d’intérêt excessivement bas (autour de 1,5 % sur 20 ans), vous pouvez être tenté de renégocier à la baisse le taux d’intérêt de votre prêt immobilier, souscrit il y a plusieurs années. Profitez-en aussi pour renégocier votre assurance emprunteur. L’occasion de remettre votre contrat  en concurrence et de réaliser de belles économies (de 10 à 50 % en moyenne) !

 

L’assurance de votre prêt immobilier est indispensable pour garantir le remboursement de votre crédit en cas d’invalidité (perte totale ou partielle de votre autonomie), d’incapacité (arrêt de travail) ou encore de décès. Depuis la loi Bourquin de février 2018, vous pouvez changer d’assurance de prêt tous les ans, sans frais ni de pénalité.

Il vous suffit, pour cela, d’envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception demandant sa résiliation à votre banque, 2 mois au moins avant la date de la signature de l’offre du prêt.

Seule condition à respecter : le nouveau contrat d’assurance emprunteur doit présenter un niveau de garanties équivalent, voire supérieur, au précédent, pour ne pas entraîner un refus de la banque.

Mais attention, pour choisir votre nouvelle assurance de prêt immobilier, il ne faut pas seulement examiner le montant des primes mais aussi veiller aux conditions d’activation des garanties : le délai de carence, la répartition du risque entre co-emprunteurs comme mari et femme, le cas de l’invalidité professionnelle…

1 réponse
  1. Jules B.
    Jules B. dit :

    C’est très vrai. J’avais emprunté pour ma maison en 2012 pour 20 ans à 3,45 % et l’année dernière un ami m’a dit que je pouvais revoir mon crédit à la baisse. Il venait de le faire. Cela a été très simple, j’ai emprunté à 1,4 % et gagné 27 mois de crédit !!!!

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *